Encyclopédie

AEROBIE

Il s’agit d’un effort soutenu dans le temps. Courir, nager, faire du vélo sont quelques exemples classiques d’effort aérobique. La fréquence cardiaque au cours d’une activité aérobique ne peut se rapprocher de la fréquence cardiaque maximum, sinon cela provoquerait un effort anaérobique qui entraînerait alors une production excessive d’acide lactique et il serait alors impossible de soutenir l’effort à long terme. En maintenant la fréquence cardiaque entre 60 et 70% de la fréquence cardiaque maximum pendant plus de 20 minutes, nous pratiquons une activité spécifique pour brûler des graisses. Il est très important de pouvoir conserver la même intensité sans intervalles pendant l’activité. Les muscles sont sollicités puis entraînés pour soutenir cette sollicitation à long terme. L’activité aérobique améliore, augmente et élève le métabolisme aérobique.