La stratégie anti-eau

La stratégie anti-eau

Gonflements et cellulite figurent en haut de la liste des problèmes féminins, en particulier à l'approche de la belle saison.

Or, une silhouette harmonieuse est souvent compromise par la rétention d'eau qui incite l'organisme à retenir de l'eau dans les tissus, comme une éponge.

Les causes sont diverses et se cumulent souvent : il y a tout d'abord les oscillations hormonales des femmes, puis les petits défauts de circulation causés/aggravés par la sédentarité et la pilule contraceptive, et pour finir, l'alimentation hâtive, déséquilibrée et trop riche en sel.

Pour comprendre ce qu'est un excès d'eau dans les tissus, il suffit de tâter la consistance des cuisses et des hanches : si elles sont tendues et fermes, et qu'elles ne présentent pas la mollesse typique des rondeurs adipeuses, c’est signe d'une présence excessive de liquides. On en obtient la preuve lorsque, d'un jour à l'autre, la balance oscille de façon significative ou quand un vêtement passe de « confortable » à « serré » au cours de la même journée.

Stratégie diététique ad hoc

Pour drainer la silhouette et éliminer les liquides en excès, il est nécessaire d'avoir une alimentation légère, légèrement hyperprotéique, mais aussi et surtout riche en légumes verts et absolument hyposodique, c'est-à-dire à très faible teneur en sel (cf. ci-dessous). Le sodium est en effet le principal responsable de l'entrée des liquides dans les tissus : plus on sale son alimentation, plus les tissus se gonflent et peinent à éliminer l'eau et les toxines.

Connaître le sel pour mieux l'éviter

Voici les quantités de sel présentes dans les aliments les plus communs.

  • 2 - 1,8 g de sodium dans 100 g de : jambon cru, saucisson, caviar, saumon fumé
  • 1,7 - 1 g de sel : toute la charcuterie (à l'exception de la mortadelle et du jambon cuit), feta, fromages, anchois, frites
  • 0,9 à 0,5 g : jambon cuit, mortadelle, viande en boîte, saumon et thon en boîte, brie, camembert, cheddar, gorgonzola, parmesan, épinards, pain de seigle, pizza et fougasse
  • 0,5 à 0,2 g : biscuits, pain et produits finis de boulangerie, jus de tomate, moules, crevettes, thon à l’huile, gruyère, mozzarella
  • moins de 0,2 g (à privilégier) : fruits et légumes verts, légumes secs, œufs, ricotta, lait et yaourts, poissons, corn flakes, gaufrettes, maïs, pâtes, riz et céréales, viandes en général.

Les aliments les plus drainants

Mais pour en finir avec la rétention d'eau, il ne suffit pas d'éliminer le sel... Il est nécessaire d'augmenter également les apports en potassium, précieux pour réguler les liquides en excès.

Parmi les LÉGUMES FRAIS les plus riches en potassium :

  • Haricots et soja secs
  • Pommes de terre
  • Épinards
  • Châtaignes fraîches
  • Choux de Bruxelles
  • Kiwi
  • Fenouil
  • Endives
  • Artichauts

Comme l'indique le classement, le kiwi est le fruit le plus riche en potassium, mais il est suivi, en ordre décroissant, par la banane, l'abricot, le melon, la grenade, la pastèque, les figues, les pêches, les mûres, les nèfles, l'ananas, le pamplemousse, les cerises, les mandarines et les oranges.

En plus des légumes répertoriés dans la liste, citons également pour leur apport intéressant en potassium - toujours en ordre décroissant - les brocolis, les tomates, les haricots verts, le céleri, les asperges, les courgettes, le chou, les betteraves, l'endive rouge, la scarole, la laitue, les carottes, les poivrons et la citrouille.

On trouve également du potassium dans certains légumes secs, dans la viande et le poisson. Voici donc les sources privilégiées, en ordre décroissant :

PRODUITS SECS

  • Figues sèches
  • Lentilles
  • Pois chiches
  • Raisins secs
  • Amandes
  • Pruneaux
  • Dattes
  • Cacahuètes

VIANDE/POISSON

  • Sardine
  • Truite
  • Escalope de dinde
  • Porc maigre, escalope de poulet
  • Veau maigre, lapin, maquereau
  • Sar, agneau
  • Pintade
  • Bœuf maigre
  • Cabillaud, lieu, turbot
  • Saumon, bar