Quelques règles pour NE PAS trop céder à la tentation pendant les fêtes
Les fêtes de Noël sont les plus importantes de l’année : quoi de plus naturel que de les célébrer autour d’un bon repas ?

 

Cependant, en décembre (et début janvier), nous avons parfois tendance à absorber deux fois, voire trois fois plus de calories par jour que le reste de l’année. La culpabilité nous pousse alors souvent à entamer des régimes stricts, sans l’avoir prévu. Tout cela peut être évité, car il est possible de « limiter les dégâts », s’amuser, profiter des gourmandises de Noël sans prendre trop de poids, grâce à quelques solutions simples et (presque) indolores.

 

 

QUELQUES RÈGLES D’OR POUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE

 

– Soyez préparée : selon Andrea Ghiselli, directeur de recherche à l’INRAN (Institut national italien de recherche sur les aliments et la nutrition), « la règle est de faire à attention à son alimentation entre le Nouvel An et Noël, et non entre Noël et le Nouvel An ». De cette manière, vous pouvez faire de petites exceptions à votre alimentation habituelle, pour le plus grand plaisir de votre palais et de votre santé. Si vous avez une alimentation saine toute l’année, vous pourrez facilement compenser ces quelques exceptions après la période de Noël. Il n’y a par ailleurs rien de mal à entamer un régime en décembre : commencer à prendre soin de votre corps pendant cette période peut être en effet utile pour choisir la bonne alimentation pendant les repas de fêtes, sans renoncer au plaisir du goût.

 

– Faites des choix : les dîners d’entreprise et les dîners entre amis sont souvent des « passages obligés », difficiles à éviter. Mais cela peut parfois représenter 2, 3, voire 4 dîners par semaine ! Alors, que faire ? Une fois à table, ignorez les corbeilles de pain et concentrez-vous sur le menu : vous y trouverez certainement un plat délicieux et pas trop gras. Essayez de choisir une entrée et un plat accompagné de légumes sains : consommer un nombre réduit de calories les jours précédant Noël vous permettra de faire quelques exceptions pendant les fêtes.

 

– Attention aux apéritifs : surtout si vous prévoyez un apéritif avant de sortir dîner, essayez de limiter le nombre de verres, voire de ne pas boire du tout. En effet, dans ces situations, entre les boissons alcoolisées et les amuse-gueules, le nombre de calories ingérées est le même que lors d’un dîner normal à la maison (un cocktail et un petit bol d’olives peut contenir jusqu’à 500 kcal). Si vous ne pouvez pas vous en passer, préférez un verre de vin ou de champagne au cocktail classique et évitez les chips, canapés et aliments salés comme les cacahuètes ou les pistaches.

 

– N’oubliez pas votre en-cas : avant d’aller à un dîner ou à une soirée, mangez un fruit, un yaourt ou quelque chose qui vous remplit l’estomac (sans exagérer sur les calories) et vous aide à maîtriser vos portions, sans céder à la tentation.

 

– C’est vous qui prenez les décisions en cuisine : limitez le beurre et remplacez-le par de l’huile à des doses adaptées (et surtout, crue). Essayez de choisir des aliments à la fois appétissants et maigres lorsque vous préparez vos menus de fêtes. Le poisson et les légumes de saison constituent par exemple une excellente base pour un dîner délicieux et faible en calories. Et ne gâchez pas tout en ajoutant des sauces ou des condiments trop riches.

 

– Ne laissez pas les sucreries et les restes en vue : une fois le dîner terminé, placez les restes éventuels au frigo ou offrez-les à vos invités. Sans toutes ces gourmandises sous les yeux, vous serez moins facilement tentée (du moins entre les repas).

 

L’important, c’est le mouvement : passer vos journées à la maison, bien au chaud sous une couverture, à attendre de sortir dîner n’est certainement pas la bonne solution. Sortez, marchez, faites du vélo, promenez votre chien plusieurs fois par jour, prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur, emmenez vos enfants au parc à pied. Pendant cette période, compenser l’excès de calories par une activité physique supplémentaire est la formule magique anti-culpabilité.  Essayez, vous vous sentirez tout de suite mieux.

 

 

ET À TABLE ?

 

– Attention aux portions : choisissez vos plats librement, car après tout, ces fêtes regorgent de mets délicieux, mais n’abusez pas avec les portions. Vous pouvez goûter un peu de tout, en quantité limitée. Sinon, faites des choix : si vous n’aimez pas particulièrement le sucré, faites l’impasse (ne mangez pas simplement pour manger) et dégustez vos entrées préférées ; si, au contraire, vous adorez le sucré, réduisez les quantités de pâtes/pommes de terre/tartes salées et gardez de la place pour le dessert.

 

– Évitez le pain et réduisez votre consommation de pommes de terre : votre apport en glucides pendant le repas sera largement suffisant, évitez par conséquent de grignoter du pain ou tout autre aliment similaire avant ou pendant le repas. Essayez de limiter les portions de pommes de terre en accompagnement : n’oubliez pas que les pommes de terre appartiennent à la même famille que le pain et les pâtes, donc si vous vous êtes déjà fait plaisir en entrée, accompagnez plutôt votre plat de légumes.

 

– Buvez beaucoup d’eau : remplissez souvent votre verre d’eau, boire pendant le repas contribue à la sensation de satiété.

 

Sachez dire non : avec le sourire, mais d’un ton ferme et décidé. Inutile de tout manger si vous n’en n’avez pas envie.

 

– Buvez de l’alcool avec modération : non seulement parce que l’alcool est très calorique, mais aussi parce qu’il vous rend plus vulnérable à tentation. Si vous trinquez trop souvent, vous risquez fortement de vous coucher l’estomac bien plus plein que vous ne l’aviez prévu. Évitez les digestifs en fin du repas, car non seulement ils ne favorisent en aucun cas la digestion, mais en plus ils sont pleins de calories (un verre de whisky, de rhum, etc. contient environ 150-200 kcal)

 

EN CONCLUSION, ne soyez pas non plus trop dans le contrôle. C’est une période de fête et de plaisir, l’occasion de passer du temps de qualité avec ses proches. Contentez-vous de limiter les dégâts et attendez ensuite quelques jours si vous voulez commencer un régime.

© 2018 Bolton Belgium S.A. | P.I. 04420740484

Mon Coach Minceur

Êtes-vous un utilisateur Shape Up Your Life? Mettez à jour vos données et découvrez les avantages de Mon Coach Beauté

Vous avez oublié votre mot de passe?

Sélectionnez une photo au format JPG, GIF ou PNG sur votre ordinateur puis cliquez sur "Télécharger".



Pour définitivement supprimer une photo existante, mais ne pas en télécharger une nouvelle, cliquez sur Supprimer.

Supprimer ma photo

Entrez ici l'adresse mail.
Vous pouvez inviter jusqu'à trois personnes.

Envoi d'invitations en cours ...
Des invitations ont été envoyées
Erreur lors de l'envoi, s'il vous plaît réessayer plus tard
Entrez un email ou plusieurs valides
Vous avez terminé mailings disponibles

Hai ancora 5 invii a disposizione

Confirmer

Insérer votre preuve d'achat
Somatoline Cosmetic

Ricordati di conservare l'originale della prova d'acquisto: in caso di vincita di uno dei premi in palio, dovrai consegnarla a Somatoline Cosmetic

Envoi preuve d'achat en cours ...
Preuve d'achat envoyé avec succès
Remplissez correctement tous les champs
Confirmer

Please select a language

Français